08/01/2008

Qui suis-je ?

Une des chansons de Mark Hall commence comme ceci : « Qui suis-je, pour que le Seigneur de toute la terre se soucie de connaître mon nom, se soucie de ma douleur ? »

Dans cette chanson, Hall compare notre vie à « une fleur qui flétrit rapidement, ici aujourd'hui et disparue demain [...], une vapeur dans le vent ». Il poursuit avec la réflexion suivante : « Quand nous comprenons notre véritable petitesse et la véritable grandeur de Dieu, l'amour de Dieu devient plus grand pour nous.

« Qu'est-ce que l'homme, pour que tu prennes garde à lui ? » (Psaume 8 v. 4.)

13:31 Écrit par Patrick dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Témoignage silencieux

Par une splendide matinée de janvier, un collègue et moi prenions le petit déjeuner sur la terrasse d'un café...
A une table voisine, une jeune femme lisait tranquillement sa Bible. Elle était absorbée par le texte, et levait parfois les yeux pour réfléchir à ce qu'elle avait lu. Elle ne disait rien, mais son coeur et ses priorités étaient visibles pour tous ceux qui étaient au café. Son témoignage était doux, positif et silencieux.
Il y a des moments où nos actions de tous les jours parlent fort, révélant notre amour pour le Seigneur. Dans notre désir de faire connaître Christ au monde déchu, ne méprisons pas la puissance de notre témoignage silencieux. W.E.C.

13:23 Écrit par Patrick dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

03/01/2008

Perspective éternelle

Comment pouvons-nous apprendre à nous attacher «aux choses d'en haut» (Colossiens 3.2)? Une bonne façon de commencer consiste à découvrir ce qu'estime notre Dieu éternel. Dans les pages de la Bible, il nous rappelle qu'il estime davantage les gens que les possessions, et davantage notre caractère que nos réalisations. Ce sont des vérités qui durent à jamais. Les embrasser peut conférer une perspective éternelle à notre vie de tous les jours. - W.E.C.

12:44 Écrit par Patrick dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/01/2008

Quiconque : c'est moi, c'est toi

Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périssen pas, mais qu'il ait la vie éternelle. Jean 3.16
Quiconque demande reçoit; et celui qui cherche trouve, et à celui qui frappe, il sera ouvert. Matthieu 7.8

Tempête sur la mer de Galilée! Les disciples de Jésus sont là dans une barque au milieu de la nuit. Soudain ils aperçoivent une silhouette. Saisi de peur, ils pensent qu'il s'agit d'un fantôme. En fait, c'est Jésus qui marche sur l'eau, et qui leur dit : "Courage ! c'est moi, n'ayez pas peur"(Matthieu 14.27). "Seigneur, si c'est toi, répond Pierre, commande-moi d'aller vers toi sur les eaux". Jésus lui dit : "Viens. Aussitôt Pierre descend et marche sur les eaux.
Jésus ne donne pas un ordre général, il ne dit pas : "Que celui qui a la foi vienne à moi". Non, il donne un message personnel pour Pierre. Il l'interpelle, et Pierre obéit. C'est ainsi que je dois lire chaque verset de la Bible. Non pas comme un enseignement général pour tous, mais comme un message pour moi d'abord. Quand Jésus emploie le mot "quiconque" je dois comprendre que c'est à moi qu'il s'adresse. Je suis responsable de me sentir concerné et d'agir en conséquence. Supposons que Victor, dix ans, lise un peu distraitement devant ses parents le verset en tête de ce message. Son père l'arrête, et lit le verset en l'adaptant : "Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, afin que Victor, qui croit en lui, ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle". L'enfant devient alors sérieux, comme interpellé. Soyons, nous aussi, sérieux, attentifs et laissons Dieu nous parler. Il connait et aime chacun de nous. Encore aujourd'hui il nous dit : Viens à moi,  tel que tu es !

18:15 Écrit par Patrick dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |