02/01/2008

Quiconque : c'est moi, c'est toi

Dieu a tant aimé le monde qu'il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périssen pas, mais qu'il ait la vie éternelle. Jean 3.16
Quiconque demande reçoit; et celui qui cherche trouve, et à celui qui frappe, il sera ouvert. Matthieu 7.8

Tempête sur la mer de Galilée! Les disciples de Jésus sont là dans une barque au milieu de la nuit. Soudain ils aperçoivent une silhouette. Saisi de peur, ils pensent qu'il s'agit d'un fantôme. En fait, c'est Jésus qui marche sur l'eau, et qui leur dit : "Courage ! c'est moi, n'ayez pas peur"(Matthieu 14.27). "Seigneur, si c'est toi, répond Pierre, commande-moi d'aller vers toi sur les eaux". Jésus lui dit : "Viens. Aussitôt Pierre descend et marche sur les eaux.
Jésus ne donne pas un ordre général, il ne dit pas : "Que celui qui a la foi vienne à moi". Non, il donne un message personnel pour Pierre. Il l'interpelle, et Pierre obéit. C'est ainsi que je dois lire chaque verset de la Bible. Non pas comme un enseignement général pour tous, mais comme un message pour moi d'abord. Quand Jésus emploie le mot "quiconque" je dois comprendre que c'est à moi qu'il s'adresse. Je suis responsable de me sentir concerné et d'agir en conséquence. Supposons que Victor, dix ans, lise un peu distraitement devant ses parents le verset en tête de ce message. Son père l'arrête, et lit le verset en l'adaptant : "Dieu a tant aimé le monde, qu'il a donné son Fils unique, afin que Victor, qui croit en lui, ne périsse pas, mais qu'il ait la vie éternelle". L'enfant devient alors sérieux, comme interpellé. Soyons, nous aussi, sérieux, attentifs et laissons Dieu nous parler. Il connait et aime chacun de nous. Encore aujourd'hui il nous dit : Viens à moi,  tel que tu es !

18:15 Écrit par Patrick dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.